CV

Artiste plasticienne / résidente permanente au 6b, Saint Denis

Maître de Conférences en Arts Plastiques / Université Toulouse 2 Jean Jaurès. 

Chercheure / Laboratoire LLA CREATIS, Université Toulouse 2 Jean Jaurès.
Chercheure associée / axe « Arts, Sciences, Sociétés » de l’Institut ACTE, Ecole des Arts de la Sorbonne. 

Chercheure associée en tant qu’artiste au projet ANR CORES / 2020-2023. 

Née en 1985, vit à Paris.

Régulièrement en itinérance entre Paris, Saint-Denis et Toulouse.

PROJETS ARTISTIQUES

 Personnels

Du 4 novembre 2019 au 12 décembre 2019 Installation Traicere, installation sonore et vidéographique, exposition collective « Presque Rien », dans le cadre du festival Graphéïne organisé par PinkPong, réseau art contemporain Toulouse & métropole, commissariat de Jérôme Carrié, CIAM La Fabrique, Toulouse.

Du 20 mai au 1 juin 2019 Installation sonore Insulae, Musée universitaire des arts, MUNA, Uberlândia, Brésil. Commissariat : Nikoleta Kerinska, Groupe de recherche Poétiques des images – IARTE – UFU. 

Du 19 décembre 2018 au 28 février 2019 Dérivation – troisième itération. Composition vidéographique et sonore, Exposition « P : Rétro », Centre Culturel Coréen, Paris, Commissariat : Bomi Kim. 

Du 7 au 16 juin 2018  Dérivation – Première et deuxième itérations. Composition vidéo, sonore et numérique. Exposition « Cycles croisés », 6b friche industrielle et artistique, Commissariat : Marie Mendès. 

Du 05 décembre 2016 au 25 janvier 2017 Série photographique Dérive et données, exposition collective « Open Issues », galerie Soufflot Panthéon, Paris.

Du 04 au 08 avril 2016 Installation générative et performance Sensor Power, exposition collective « Un historique de l’Internet », semaine des Arts (25ème édition), Science Po Paris.

Du 3 au 15 septembre 2015 Installation sonore et textuelle Sonorités nomades, exposition collective, musée de l’environnement, Rio de Janeiro.


Du 21 octobre au 21 décembre 2013 Installation sonore et interactive Tentative d’épuisement d’un lieu (parisien, 39 ans après), exposition collective Ce que le sonore fait au visuel, Château de Servières, Marseille.

Novembre 2012 Installation Iter II, exposition collective En quête du lieu, Galerie Michel Journiac, Paris, France.


Mai 2012 Installation Iter, exposition collective Espaços Outros, Galerie Gone Finotti, Uberlandia, Brésil.

Collectif Hyperfictions.org

Du 13 au 16 juin 2015 Installation déambulatoire Conduit d’aération à la MSH Paris Nord, Salon de la valorisation de la recherche.

13 novembre 2014 Performance Prezi, Conduit d’aération : temporalités entre fiction et création, galerie Rhinocéros, Paris.

26 septembre 2013 Performance du livre numérique Conduit d’aération au centre de création numérique Le Cube durant le festival Chercher le texte.

Du 24 septembre au 1 décembre 2013 Prototype de Conduit d’aération – livre sur tablette numérique iPad – exposé au Labo Bnf, exposition Les littératures numériques d’hier à demain.

26 février 2013 Installation-performance de l’hyperfiction Conduit d’aération, projet collectif, Festival de la Fiction Française, Ambassade de France, Palais Farnèse, Rome, Italie.

16 juin 2012 Performance interactive Real Time Poetry Game, projet initié par l’équipe de recherche EN-ER/EnsadLab avec Lucile Haute (chef de projet), Karen Guillorel et Frederick Thompson, dans le cadre du festival Futur en Seine, espace de création Centquatre, Paris, France.

COLLABORATIONS SCIENTIFIQUES – THÉORIQUES et ARTISTIQUES

2019-2022 / Projet ANR CORES / Chercheure associée en tant qu’artiste plasticienne et chercheure en arts plastiques au Projet ANR CORES « Comportements et représentations spatiales collectives en milieu urbain : Incidence des cartographies instrumentales et partagées en situation de navigation pédestre »). Responsable des différentes expérimentations. Le projet CORES est réalisé en coopération avec : l’Université de Bretagne Occidentale – LETG Brest, l’entreprise ORBE, l’Université Aix-Marseille – Laboratoire de Neurosciences Cognitives, l’Université de Toulouse 2 – Laboratoire Lettres, Langage et Arts (LLA  CREATIS), Andhra University College of Engineering (India), et l’INRS (Canada).

2019-2022 / Projet de recherche « Concrete Jungle » / Co-responsable du projet de recherche « Concrete Jungle : esthétique du vivant en milieu urbain » avec Camille Prunet (Université Toulouse Jean Jaurès) et Marion Laval-Jeantet (Université Paris 1). Ce projet de recherche, associant deux tables-rondes, un colloque et une exposition, tente d’établir un panorama des pratiques et recherches s’intéressant au vivant au sein de la ville. Aussi, comment la ville modèle-t-elle notre perception des êtres non humains et comment la ville est-elle investie par les animaux (oiseaux, insectes, rongeurs) et les plantes (plantes sauvages, rudérales) ? Les différentes manifestations (Journées d’étude à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et à l’Université Toulouse 2 Jean Jaurès, Colloque et exposition) réunissent des artistes, des théoriciens en art, des chercheurs en botanique et en biologie autour de la question de la gestion du vivant en ville et de l’appréhension des formes et des fictions autonomes qu’il génère.

2018-2019 / Projet de recherche Paris-Montréal / Co-organisatrice des colloques internationaux « Médias situés et mobilités partagées. Situated media and shared mobility » (Volet 1 : Université Paris 1, Volet 2 : Université Concordia, Montréal)avec Bernard Guelton, Professeur des Universités de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et responsable de l’équipe de recherche « Fictions et Interactions ». 

2015-2018 / Participation au projet de Fabrica Memoriae, / initiative scientifique visant à révéler au grand public des fonds photographiques disparus et oubliés. L’objectif est de partir de cas particuliers, de fonds d’archives, comme celui des archives photographiques de la Centrale Thermique de Gennevilliers. Il s’agit de montrer, à l’aide de recherches scientifiques précises et de créations artistiques ciblées, l’intérêt tout particulier que revêtent ces archives dans l’élaboration des interconnexions de la ville de demain. Projet mené au sein de l’équipe de recherche Art & Flux. 

5 et 8 avril 2016 / Direction et modération de deux tables rondes dans le cadre de l’équipe de recherche Art & Flux (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) : « Art, numérique et société » (à Sciences Po Paris) et « Démarche politique et activiste : la critique artiste à l’ère du numérique » (Sorbonne) ( invités : Caroline Delieutraz, Benjamin Gaulon, Carine Klonowski, Yann Toma) questionnant ou détournant internet et les outils numériques. En lien à l’exposition « Société de Service » (commissaire : Dominique Moulon ) qui s’est tenue à la Galerie Plateforme (Paris). 

Sept. 2012-2013 / Co-direction et organisation de l’échange « recherche et création » entre doctorants (équipe de recherche Fiction et interactions de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) et artistes chercheurs (groupe d’étude NEART, Université Uberlândia). Co-rédaction (avec Nikoleta Kerinska) du dossier scientifique. Organisation d’une table ronde et d’une exposition « En quête du lieu » (Paris-Uberlândia) autour de problématiques communes entre les deux équipes (telles que l’immersion de spectateur au sein  d’un dispositif, l’interactivité, ou encore les relations que peuvent entretenir les œuvres numériques avec le lieu dans lequel elles sont exposées). (Obtention d’un financement dans le cadre du Collège des Écoles Doctorales de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne).

Mai-oct. 2012 / Co-organisation du Symposium Immersive Education Initiative Europe (26-27 novembre), EnsAD.

18-19 janv. 2011 / Co-direction et organisation (avec Edith Magnan et Patrick Yiu) du colloque L’espace pliable, partenariat entre l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris Val de Seine et l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

WORKSHOPS – organisation et participation

Du 27 au 30 mai 2019 / Entre pratiques numériques et pratiques graphiques, le workshop “geo-ficcoes” consiste à proposer aux étudiants en arts et en architecture de l’Université d’UFU de composer, hybrider différents quartiers de Paris et d’Uberlândia par le biais d’une exploration de la ville et d’envois d’itinéraires réalisés à Paris en prêtant attention aux détails des différents espaces urbains. Par un travail d’observation, de collecte, de traces, de tracés cartographiques et de dessins il s’agit dès lors de s’interroger sur le milieu dans lequel nous évoluons. Workshop mené avec Nikoleta Kerinska et avec la participation des étudiant.e.s de l’Université Fédérale d’Uberlândia, au Brésil.

Du 28 avril au 2 mai 2019 / Projet d’échange artistique international réunissant cinq étudiant.e.s et enseignant.e.s de l’équipe de recherche « Fictions et Interactions » de l’Institut ACTE (Art/Création/Théorie Esthétique), Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne dirigée par Bernard Guelton et quatre artistes-chercheurs de l’équipe « Moving images » de l’Université Konkuk en Corée du sud. Workshop Hybridscape entre Paris et Séoul.  Partenariat en recherche-création avec l’Université Konkuk à Séoul.

Du 29 au 31 octobre 2016 / Dans le cadre du Master 2 Arts Plastiques spécialité « « Espaces, Lieux, Expositions, Réseaux » de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, direction et organisation, en collaboration avec Bernard Guelton, Professeur des Université en Arts Plastiques, du workshop « Interactions à distance » lors duquel les étudiants ont réalisé des projets et expérimentations collectives entre Paris et Porto Alegre (en partenariat avec l’Université Fédérale du Rio Grande do Sul). 

Du 2 au 9 septembre 2015 / Participation au workshop « Mobilités et récits dans l’espace urbain : construction, réception et participation » à Rio de Janeiro. Déambulation, captations sonores et photographiques dans les quartiers de Santa Teresa à Rio de Janeiro et de Belleville à Paris via des appareils mobiles. Les tracés géolocalisés sont associés à des créations de cartographies hybrides et à la construction d’un récit photographique lié au territoire. Partenariat de recherche entre l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et l’Université d’État de Rio de Janeiro. 

Du 24 au 25 novembre et du 1 au 2 décembre 2014 / Organisation et participation au workshop  « Fictions numériques : interfaces en situation de mobilité » entre Rouen et Paris en 2014. Co-création du projet Dérives insulaires consistant à prélever des éléments sensibles entre deux îles (île de la Cité et île Lacroix) lors d’une promenade. Les deux participants distants, munis de smartphones, exploraient les deux îles en se projetant, via une caméra, au sein de leur territoire mutuel. Partenariat de recherche entre l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et l’École Supérieure d’Art et Design Le Havre-Rouen.