Projet de recherche  Immaterial Art Stock

Immaterial Art Stock est un projet de recherche du laboratoire EN-ER (Espace Numérique – Extension de la Réalité) de l’Ecole nationale supérieure des Arts Décoratifs, mené depuis 2012 par Frederick Thompson et Aurélie Herbet,  en collaboration avec Cécile Welker. Il consiste à référencer les créations artistiques produites au sein d’espaces immersifs partagés. Ce projet est constitué d’un espace d’exposition modélisé au sein de la plateforme OpenSim ainsi que d’un site internet. Les missions d’Immaterial Art Stock sont de trois ordres :

– Préserver : la mission de préservation des œuvres d’art numériques consiste dans un premier temps à référencer et à établir un « état de l’art » de ces pratiques. Dans un deuxième temps, si cela s’avère possible, la prise de contact et la rencontre avec les artistes sont nécessaires : il s’agit ainsi de les former aux outils permettant de sauvegarder leurs œuvres.

– Diffuser : la communication des actions de sauvegarde, la publication d’articles de recherche ou d’annonces relatives à cette thématique ainsi que l’organisation d’événements ponctuels permettent de valoriser  les missions de ce projet.

– Documenter : la documentation relative aux artistes et à leurs œuvres est nécessaire à l’entreprise d’un tel projet. Ces documents peuvent prendre plusieurs formes : fiches biographiques, descriptifs des œuvres, articles théoriques, etc.

http://immaterialartstock.wordpress.com/